Vivre en EHPAD/Résidence est devenu facile , mais comment se sentir vivant pour les seniors dans ces établissements?

Résidences senior, EHPAD à but lucratif, EHPAD associatif, on trouve de tout en terme d’architecture, d’environnement, de prise en charge. Plusieurs déterminants vont s’ajouter dans le choix d’un établissement.

De l’importance des conditions d’accueil en EHPAD/Résidence senior 

Un accueil chaleureux, une aide à l’installation, la visite des locaux, la présentation aux autres résidents, et le suivi de la personne durant les jours qui suivent sont importants. Ils permettent de réconforter les usagers et les familles pour une entrée plus sereine. Le personnel de l’établissement joue un rôle central dans l’intégration du nouveau résident, cet accueil peut conditionner l’ensemble du séjour de la personne âgée.

De l’importance du cadre architectural en EHPAD 

L’entrée d’un futur résident en EHPAD/Résidence sera nécessairement améliorée si le cadre d’accueil est confortable, soigné et les chambres personnalisables. Ainsi, la qualité de la conception architecturale, les couleurs ont une influence sur l’image de soi pour les résidents et sur le regard des personnes extérieures.
Même si c’est tout ces déterminants sont importants. Un des plus important est que le résident se sente vivant.

Réfléchissons un instant, qu’est ce qui nous rend vivant nous ?

Les émotions, se sentir en symbiose avec les personnes que l’on apprécie, l’amitié, l’amour
Découvrir des choses, être surpris, créer, avoir de bon souvenirs, avoir des défis personnels qui motivent pour se lever tous les matins.
Les résidents peuvent se sentir prisonniers dans une routine, avec une absence d’émotion, un sentiment de vide, une vie dénuée de sens. Si s’ajoute la fatigue, une humeur morose, un état émotionnel plat. Le corps va suivre cet état émotionnelle, et se traduira sur le physique.

Comment sortir les séniors de cette boucle infernale ?

Se redécouvrir, à travers des activités qui permettent de se reconstruire.
Briser les barrières, nous ne sommes pas des êtres fixes, faire des activités qui ne sont pas dans ses habitudes permet de réduire les automatismes.
– Faire des choses non conventionnelles, ce qui va stimuler l’adrénaline
– Modifier la relation du rapport aux gens
– l’engagement dans une activité engendre une pression sociale qui stimule la motivation
Quelques idées dans vos résidences:

Apporter de l’émotion et du rêve , permet de créer un lien fort. Quelques exemples:

– défilé de mode, shooting photos avec arrière plan décoré
– concours super mamy /papy
– faire un marché , vide grenier ou les résidents tiendront un stand
– développer un atelier collaboratif inter-résident avec échange de produit par le don
– fêter les noces des résidents en faisant participer l’imagination des résidents
– atelier cinéma avec popcorn/glace
– atelier peinture avec chevalet
– kermesse avec jeux : jeux d’adresse, de compétition, buvette, barbe à papa , bar à bonbon/crêpe, livre d’or et récits des résidents.

N.Ziamni

 

 

 

Publicités

Approche thérapeutique non médicamenteuse: La thérapie par la cosmétique en EHPAD

La santé rappelons le selon l’OMS est : « un état de bien être complet physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence d’infirmité ».

On comprend mieux le lien entre la santé et le bien être. Beaucoup d’EHPAD, se sont dotés de balnéothérapie dans leur structure. Les bienfaits sur les résidents se font ressentir, à la fois sur le plan physique et psychologique. Cependant d’autres approches thérapeutiques commençent à voir le jour.

La thérapie par la cosmétique en EHPAD

L’idée a emergée au pays du soleil levant , aprés une étude menée par Sakatani Kaoru, professeur de neurologie au Japon dans l’article: « Effects of Cosmetic Therapy on Cognitive Function in Elderly Women Evaluated by Time-Resolved Spectroscopy Study ».) Sakatani Kaoru fait le lien entre l’utilisation des cosmetiques et les bienfaits sur les fonctions cognitives des personnes âgées.

Personne n’ignore les bienfaits ou les sensations procurées par les cosmétiques. Des odeurs qui nous font voyager et enveloppent nos sens . Cette sensation de bien-être va stimuler  le cerveau qui va sécréter de la dopamine. La dopamine est un neurotransmetteur qui se  libère lors d’une expérience que le cerveau associe au plaisir.

On comprend mieux l’intérêt de mettre en place des ateliers de thérapie par les cosmétiques dans les EHPAD pour les seniors.

les cosmétiques vont agir sur plusieurs sens

  • le toucher : les marques de cosmétiques ne cessent de développer des textures de crèmes, légère, fondante, aérienne. Cette sensation peut être développée pendant les ateliers entre résidents.
  • l’odorat : les odeurs peuvent être rassurante, les marques ne cesse de proposés des produits aux senteurs gourmandes, avec des odeurs rappelant l’enfance, les souvenirs, cela peux permettre un sentiment d’évasion ;
  • la vue: se regarder autrement va permettre de se redécouvrir
  • la psychomotricité fine : se maquiller demande une certaine dextérité ; cette gestuelle demande une concentration et le maintient d’une bonne posture.

les émotions:

  • soigner son apparence,  permet de renforçer l’estime de soi .
  • l’humeur : avoir confiance en soi va avoir un fort impact sur l’humeur du sénior, et peux même redonner l’envie de séduire.

Outre ces bienfaits, c’est  un moment  privilégié, de convivialité , d’échange , de conseils entre résidents et soignants .

Ces ateliers sont une opportunité pour apporter une nouvelle dynamique pour les résidents, et faire vivre ce lieu de vie.

A savoir, la fondation l’Oréal soutient des projets et s’engage auprès des personnes fragilisées en leur offrant des soins de beauté, de bien être en milieu médical et social. Rendez-vous sur leur site afin de vous informés sur votre éligibilité et sur le cahier des charges.

écrit par: N.Ziamni

blog: lifesenior138.wordpress.com

 

A quand le airbnb pour les EHPAD!

L’entrée en établissement pour personne âgée dépendante ( EHPAD) a un impact important dans la vie de la personne âgée et  de sa famille.

Le choix du lieu est souvent fait selon la proximité géographique entre l’ehpad et  la personne qui à le plus de temps pour s’occuper du parent . Seulement ,on connaît l’impact sur la vie des aidants, entre gestion du quotidien, de sa propre vie de couple, l’éducation des enfants  ainsi que de son travail. L’aidant se retrouve à agir sur tous les fronts.

A quand le airbnb pour les EHPAD!!!

L’idée serait intéressante à développer , d’une part cela permettrait aux aidants de bénéficier d’un temps de répit. A la personne âgée de voyager ( bien sûr selon son  niveau de dépendance), de se rapprocher de ses autres enfants ou proche vivant à proximité d’un EHPAD  et de découvrir un autre environnement.

Outre le rapprochement familial, la personne âgée pourrait développer des liens sociaux avec les autres résidents et même tisser des liens par le biais de la correspondance.

Les grand groupes d’EHPAD bénéficient d’un grand parc immobilier au niveau national. Même si le nerf de la guerre pour eux reste le taux d’occupation, celui-ci pourrait ne pas être impacté . Cela nécessite tout de même une organisation en amont car le prix journalier doit être semblable au tarif de l’établissement d’origine.

article: N.Ziamni